Bénin – Condamnation de Léhady Soglo: réaction de l’un de ses anciens collaborateurs

L’ancien maire de Cotonou, Léhady Soglo, a été condamné par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) à 10 ans de prison pour abus de fonction. Une condamnation qui a fait dire à l’un de ses ex-collaborateurs que la décision, rendue par la CRIET, en fait, vient laver l’honneur du maire.

Dans un post sur sa Page Facebook, le juriste, Nourou Dine Saka-Saley, se réjouit de la décision rendue par la CRIET contre l’ancien maire de Cotonou, condamné à 10 ans de prison. Pour Saka-Saley, Léhady Soglo doit être fier de cette décision. “Remerciez aujourd’hui la Criet, la justice béninoise. Remerciez-la d’avoir, aux yeux de toute la terre, prouvé que vous êtes propre, et que vous n’avez jamais été le voleur, le vendeur illégal de parcelles, le lécheur de primes d’escaliers, le destructeur de valeurs inactives….”, lit-on dans la publication.

Témoignant en faveur de celui avec qui il a eu à collaborer à la mairie de Cotonou, Nourou Dine SaKa-Saley affirme que les six mois passés bénévolement à côtés de l’ex-édile de l’hôtel de ville de Cotonou, lui a permis de constater la rigueur administrative dans le traitement des questions d’argent et de biens publics du maire.
C’est pourquoi, il l’invite à remercier la justice béninoise d’avoir été son absolution sur toutes les injures subies. «Mais il fallait vous condamner, quel qu’en serait le motif. Je vous réitère ce modeste conseil que je vous avais donné, un peu avant votre départ pour le Hadj en 2017, pendant que vous étiez au centre de toutes les fumisteries: “celui qui veut votre destruction n’est peut-être pas en mesure de se lever en bonne santé chaque matin, vous avez la grâce de marcher, priez donc pour eux pendant votre pèlerinage», lit-on dans la publication.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.