Charles Toko, ancien maire de la commune de Parakou PH: Présidence Bénin

Bénin : Charles Toko ne veut plus être maire de Parakou, l’odeur d’une intrigue politique

Alors que les cartes sont à redistribuer à la mairie de Parakou avec la perte de la majorité absolue des FCBE, les yeux sont tournés vers l’ancien maire de la commune Charles Toko, qui pourrait revenir en poste. Dimanche, il a apporté son opinion sur la question.

Dans un rapport du média en ligne, La Meteo, l’ancien homme fort de la commune de Parakou s’est exprimé sur un éventuel retour dans son ancien fauteuil. « Personnellement je ne tiens pas à revenir comme maire de Parakou », a déclaré Toko. Même s’il semble ne pas être fermé à cette éventualité, le maire sortant indique tout de même qu’il a fait part de sa position à son parti. « C’est vrai que c’est le parti qui décide. Avec la réforme du système partisan, le parti est au-dessus de nous. Mais je pense qu’il y aura des discussions préliminaires au cours de la semaine. Je leur ai fait part de mon intention. Mais le parti décidera en tenant compte de nos intentions», a-t-il déclaré.

Charles Toko tente donc de montrer à quel point il n’est pas déçu d’avoir initialement perdu la mairie de Parakou et aussi à quel point il continue de rester fidèle à la commune même en tant que simple conseiller. « Ce n’est pas en étant maire qu’on peut servir Parakou. On peut servir Parakou en étant simple conseiller », a-t-il expliqué.

Cependant, l’ancien patron de l’hôtel de ville de la cité des Kobourous n’est pas convainquant, en tout cas pas avec ces propos, en ce qui concerne son indifférence à l’idée d’un retour aux affaires. Il pourrait s’agir de stratégie politique pour amener ses militants à le réclamer pour un nouveau mandat. Notons que tout ceci n’a été possible que grâce à l’invalidation par la cour suprême, du siège du conseiller FCBE Ousmane Traoré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus