Après les combattants et les armes, la Turquie envoie des robots en Libye

Après avoir dominé les champs de bataille de Syrie et de Libye avec des frégates et des drones, les conseillers militaires turcs utilisent désormais des robots dans le conflit libyen.

Alors que la technologie d’armement avancée de la Turquie fait une marque significative dans les conflits régionaux, son dernier ajout de drones artisanaux change une fois de plus l’équation militaire en Libye. Le TMR 2 (Kutlu) de fabrication nationale, qui a récemment rejoint l’inventaire militaire de la Turquie, aide maintenant à faire exploser en toute sécurité des mines à Tripoli, la capitale libyenne.

«Depuis le milieu des années 2010, la Turquie utilise ses robots artisanaux dans ses opérations militaires et policières pour faire face aux engins explosifs improvisés (EEI). Nous utilisons maintenant ces robots en Libye, en Syrie et ailleurs, où nos soldats ont une présence militaire », a déclaré une source de la défense turque, qui a souhaité garder l’anonymat. Dimanche, le ministère turc de la Défense a tweeté sur l’utilisation des robots à Tripoli.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus