gaetane

Vladimir Poutine se prononce ouvertement sur les manifestations aux Etats Unis

Le président russe Vladimir Poutine a critiqué dimanche les manifestations antiracistes aux États-Unis pour avoir déclenché la violence des foules, dans ses premiers commentaires sur la question, rapporte la CGTN.

« Si cette lutte pour les droits naturels, les droits légaux se transforme en chaos et en émeutes, je ne vois rien de bon pour le pays », a déclaré M. Poutine dans une interview à la télévision Rossiya-1 qui sera diffusée intégralement dimanche soir. « Nous n’avons jamais soutenu cela », a-t-il déclaré. Le dirigeant russe a souligné qu’il soutenait la lutte des Noirs américains pour l’égalité, qualifiant cela de « problème de longue date des États-Unis ».

« Nous avons toujours, en URSS et dans la Russie moderne, beaucoup de sympathie pour la lutte des Afro-Américains pour leurs droits naturels », a-t-il insisté. Mais Poutine a ajouté que « quand-même après que des crimes auront été commis, cela prendra des éléments de nationalisme radical et d’extrémisme, rien de bon n’en résultera ».

« Un phénomène destructeur »

Poutine a également décrit les manifestations comme un signe de « crises internes profondes » aux États-Unis, liant les troubles à la pandémie de coronavirus, qui selon lui « a mis en lumière des problèmes généraux ». Il a déclaré qu’il s’attendait néanmoins à ce que « la base fondamentale de la démocratie américaine permette au pays d’échapper à cette série d’événements de crise ». Interrogé sur les réactions aux protestations américaines, y compris les manifestations en Europe et le retrait des statues, Poutine a déclaré que « c’est sans aucun doute un phénomène destructeur ».

Il a suggéré que les manifestants ne voulaient que des médecins afro-américains pour traiter les Afro-Américains et a déclaré que cela serait impossible dans la « Russie multiethnique ». L’entretien a été présenté comme le premier de Poutine depuis le début de la pandémie, bien qu’il ne soit pas clair quand il a été enregistré. Le président a fait sa première apparition publique lors d’un événement en plein air à Moscou vendredi après des semaines de confinement dans sa résidence de campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus