Tension au FC Barcelone : Quique Setién prévient ses joueurs

En conférence de presse, ce lundi, avant le gros choc de mardi, face à l’Atletico Madrid, Quique Setién a évoqué la légère dispute, survenue au sein du vestiaire du Barça, lors du nul face au Celta Vigo. Le coach blaugrana a aussi tenu à faire passer un message à ses joueurs.

A lire aussi:

Le weekend dernier a été très mouvementé pour le Barça. D’abord, le club espagnol a concédé le nul (2-2) face au Celta Vigo, permettant au Real Madrid de prendre deux points d’avance sur son dauphin, dans la course au titre de champion de Liga. Ensuite, plusieurs séquences, relayées par les médias espagnols, montrent qu’il y a eu des frictions entre les joueurs et le staff technique, au cours de la rencontre. La plus marquante est la partie où l’on voit Lionel Messi ignorer volontairement les consignes de Quique Setién et son adjoint, Eder Sarabia, pendant une pause d’hydratation.

En conférence de presse, ce lundi, avant la réception de l’Atletico Madrid, pour le compte de la 33è journée de Liga, Quique Setién a abordé ce sujet, qui fait les gros titres de la presse européenne. S’il a reconnu la malaise qui règne au sein de son effectif, le technicien espagnol a tout de même tenu à faire passer un message. « C’est vrai qu’il y a toujours des polémiques. C’est normal qu’il y ait des différences (dans le vestiaire, NDLR). Moi aussi je n’étais pas un joueur facile. L’important, c’est de convaincre tout le monde de l’idée de football que l’on veut mettre en place. La communication avec les joueurs est bonne, je ne donne pas d’importance à de possibles désaccords », a-t-il lancé dans des propos, cités par Foot Mercato. Puis d’enchaîner « Quand les résultats ne sont pas là, tout s’exagère. C’est le cirque. La relation avec les joueurs est bonne, je ne vois aucun problème majeur ».

Pour le coach catalan, l’urgence est de trouver les voies et moyens pour renouer rapidement avec la victoire, surtout qu’il ne reste plus que six matchs, avant la fin de la rencontre. « Tous, même les joueurs, devons céder. On ne peut pas exécuter tout ce qu’on aimerait faire. C’est une équipe, il faut se comporter en équipe. On doit sacrifier des intérêts personnels pour le bien de l’équipe. Je n’ai aucun inconvénient à avouer que tout ceci est nouveau pour moi. Ça n’a rien à voir avec les joueurs », a-t-il ensuite expliqué, passant ainsi un message assez clair à ses joueurs.

L’ancien manager du Real Bétis s’est aussi adressé à la presse, qui, selon lui, manque parfois de professionnalisme dans le traitement de l’information. « Je me sens aussi fort que quand je suis arrivé. […] Le bruit, c’est vous (les médias, ndlr). Moi je reste en marge de tout ça. Je me concentre sur ce sur quoi je dois me concentrer. Je ne perds pas de l’énergie en pensant à d’autres choses, les joueurs font pareil », a conclu l’entraîneur espagnol.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus