Soutien à George Floyd : la FIFA s’en mêle

La Fédération internationale de football associations (FIFA) a donné sa position sur le mouvement d’humeur déclenché aux Etats-Unis et qui embrase la planète suite au décès de l’afro-américain George Floyd, asphyxié par un policier blanc. La FIFA invite les clubs à ne pas sanctionner les joueurs qui ont marqué leur solidarité envers la victime.

A lire aussi:

En Allemagne, en Angleterre ou en France, plusieurs joueurs de football ont manifesté leur indignation face à l’assassinat de l’afro-américain George Floyd, tué par un policier blanc. Messages, gestes, graffiti ou tee-shirt à l’effigie de la victime, les acteurs du ballon rond ont rivalisé d’ingéniosité pour montrer leur solidarité aux manifestants qui dénoncent cet acte raciste enraciné dans la culture américaine.

Marcus Thuram a posé un genou à terre en hommage à George Floyd pour célébrer l’un de ses buts avec le Borussia Mönchengladbach. L’attaquant anglais, Jadon Sancho, a dévoilé dimanche sous son maillot du Borussia Dortmund un t-shirt qui réclamait la «justice pour George Floyd». L’attaquant du PSG, Kylian Mbappé, a aussi dénoncé les violences policières avec le message message suivant : « La police avec nous, pas contre nous ».

La Fifa en défenseur

Cependant, ces réactions ne sont pas les bienvenues chez les dirigeants du foot allemand; les joueurs n’étant pas selon le règlement, autorisés à afficher quelconque message. Les auteurs de ces messages de soutien sont passibles d’une amende, voire une suspension. Mais la FIFA via un communiqué adressé à l’agence américaine AP, a tenu à prôner la clémence. «La FIFA comprend parfaitement la profondeur des sentiments et des préoccupations exprimés par de nombreux footballeurs à la lumière des circonstances tragiques de l’affaire George Floyd, pouvait-on lire dans ledit communiqué. L’application des lois du jeu est laissée aux organisateurs des compétitions, qui doivent faire preuve de bon sens et tenir compte du contexte entourant les événements».

L’instance faîtière du football mondial en a profité pour marteler son engagement et ses actions contre le racisme: «La FIFA s’est à plusieurs reprises déclarée résolument contre le racisme et la discrimination de toute nature. La FIFA elle-même a promu de nombreuses campagnes qui véhiculent fréquemment le message contre le racisme lors de matches organisés sous ses propres auspices ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus