Rwanda: perquisition au domicile de l’opposante Victoire Ingabire

Le domicile de l’opposante rwandaise Victoire Ingabire a été perquisitionné samedi selon le Bureau des enquêtes. Mme Ingabire est soupçonnée d’être en lien avec un groupe qualifié de terroriste par Kigali.

Le domicile de Victoire Ingabire a reçu la visite des services d’investigations dans le cadre d’une enquête ouverte après l’arrestation  Gaston Munyabugingo, soupçonné proche de l’opposante. Selon le bureau, l’homme tentait de rejoindre un groupe hors du territoire national et qualifié de terroriste par Kigali.

A LIRE AUSSI: Génocide rwandais: la France autorise le transfert de Félicien Kabuga à la justice internationale

Pour l’heure, les autorités n’ont pas communiqué sur les résultats des investigations mais indiquent que plusieurs autres personnes soupçonnées dans la même affaire sont dans le viseur de la justice. En effet, cette perquisition survient quelques jours après que l’opposante a signalé la disparition d’un membre de son parti politique.

A LIRE AUSSI: Deux diplomates belges expulsés du Rwanda

Présidente de Dalfa Umurinzi, un mouvement non reconnu par Kigali, Victoire Ingabire est l’un des rares opposants au régime de Paul Kagame à résider au Rwanda. Condamné pour « minimisation du génocide et conspiration contre le gouvernement », elle a été libérée en 2018 après huit ans passés en détention. Ces derniers mois, Mme Ingabire a été souvent interrogée pour ses supposés liens avec les groupes armés.

A LIRE AUSSI: Rwanda: un ancien maire condamné à la prison à vie pour génocide

Au pouvoir depuis la fin du génocide en 1994, Paul Kagame est souvent pointé du doigt par des organisations de défense des droits humains qui l’accusent de réprimer toutes les voix discordantes de son régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus