@DW

Révélations de John Bolton : la Corée du Sud vient au secours de Donald Trump

Pendant que la polémique liée aux révélations de l’ancien conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, sur Donald Trump, commence à prendre de l’empileur, la Corée du Sud vient à la rescousse de la Maison Blanche.

Selon un rapport de l’agence RT, la Corée du Nord a déclaré, lundi, que les comptes-rendus, faits par Bolton, des discussions entre les dirigeants des États-Unis et les deux Corées, dans son prochain livre, étaient inexacts et déformés. Dans certains extraits du livre publiés par les médias américains, Bolton a écrit que le président sud-coréen, Moon Jae-in, qui souhaite améliorer les relations avec Pyongyang, avait suscité des attentes irréalistes avec le leader du Nord, Kim Jong-un, et le président américain, Donald Trump, pour sa propre «unification».

“Cela ne reflète pas des faits exacts et fausse substantiellement les faits”, a déclaré le conseiller sud-coréen à la sécurité nationale, Chung Eui-yong, dans un communiqué, faisant référence à la description des consultations par Bolton. Chung n’a pas développé de domaines spécifiques, mais a déclaré que la publication créait un précédent «dangereux». “La publication unilatérale des consultations faites sur la base de la confiance mutuelle viole les principes de base de la diplomatie et pourrait gravement nuire aux futures négociations”, a rapporté Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.