RDC : nouvelle flambée de l’épidémie d’Ebola sur fond de Coronavirus

Une nouvelle flambée de l’épidémie d’Ebola fait des victimes en République démocratique du Congo. Selon les autorités, plusieurs morts ont déjà été signalés dans le nord-ouest du pays.

A lire aussi:

« Quatre personnes sont déjà mortes » d’Ebola dans un quartier de la ville de Mbandaka, dans le nord-ouest de la RDC, annonce, lundi, le ministre congolais de la Santé, Eteni Longondo. « L’Institut national de recherche biomédicale m’a confirmé que les échantillons de Mbandaka étaient positifs pour Ebola », a déclaré Longondo, lors d’une conférence de presse. Il ajoute que « nous leur enverrons le vaccin et les médicaments très rapidement ». Cette nouvelle flambée du virus hémorragique se présente comme un coup supplémentaire pour la RDC, qui doit, en plus d’Ebola, faire face au Coronavirus.

Capitale de la province de l’Équateur, Mbandaka est une plaque tournante du transport sur le fleuve Congo, avec une population de plus d’un million d’habitants. La province de l’Équateur a déjà été touchée par une épidémie d’Ebola entre mai et juillet 2018, au cours de laquelle 33 personnes sont décédées et 21, guéries de la maladie. « C’est une province qui a déjà souffert de la maladie. Ils savent comment réagir. Ils ont commencé la réponse au niveau local, hier (dimanche) », a expliqué le ministre Longondo. L’épidémie d’Ebola dans l’est instable du pays a tué 2 280 personnes, depuis août 2018, et les autorités espéraient pouvoir la proclamer le 25 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus