Pierre Casiraghi : sa femme Beatrice Borromeo devient la nouvelle égérie de « Buccelati » (photo)

Beatrice Borromeo, l’épouse de Pierre Casiraghi, devient l’égérie de la nouvelle campagne de bijoux « Buccelati », lancée le 18 juin 2020. L’italienne s’affiche soigneusement sur ses clichés, pris à Rome, pour la marque milanaise.

La femme de Pierre Casiraghi vient d’ajouter une nouvelle ligne à son CV. De journaliste, en passant par réalisatrice, puis mannequin à un moment, elle vient de chuter au rang d’ambassadrice des bijoux de la marque « Buccelati », une marque milanaise. En effet, cette élégante campagne de pub, shootée dans les rues et sur les lieux célèbres de Rome, est une histoire d’amour liant cette dernière et la maison de bijoux.

A Lire Aussi: Emilie Nef Naf très éblouissante en maillot de bain échancré, fait sensation sur la toile (vidéo)

Cette campagne a permis à la jeune femme italienne de 34 ans de retrouver, avec facilité, son ancien métier de mannequin, avec les photos shootées par le photographe Josh Olins. Dans les rues de Rome, l’épouse de Pierre Casiraghi présente les bijoux de la nouvelle collection de la haute joaillerie « Buccelati », comme des motifs iconiques dentelles, mais aussi des bracelets, des montres et des colliers inspirés de la Renaissance et de la nature.

Cependant, mariée à Pierre Casiraghi, avec qui elle a eu deux petits garçons, Frederico et Stefano, Beatrice Borromeo a toujours évolué dans le journalisme et la réalisation. Mais étant aussi une passionnée de mode et toujours hyper élégante, elle incarne, comme Pauline Ducruet, qui a fait le lancement de sa ligne de vêtements, cette jeune génération de la famille princière sur laquelle souffle un vent de liberté.

 

Par ailleurs, il faut noter que la dulcinée de Pierre Casiraghi connaît, depuis son enfance, l’histoire des bijoux « Buccelati ». Et pour cause, sa mère aussi en portait. C’est d’ailleurs, l’une des raisons qui l’a poussée à ouvrir cette nouvelle page de l’histoire de la maison de la joaillerie italienne. Elle incarne donc désormais différentes collections de joaillerie « Buccelati (Macri classique, Hawaï, haute-joaillerie et Ramage Collection) », toutes en vente, dès cet été 2020.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus