Niger: dix humanitaires nigériens enlevés par des djihadistes

Au Niger, dix travailleurs de l’ONG nigérienne, Action et programme d’impact au Sahel (APIS), ont été enlevés, mercredi, par des djihadistes, alors qu’ils distribuaient des vivres dans un village de la région de Tillabéri.

A lire aussi:

« Nos dix agents étaient en train de distribuer gratuitement des vivres aux populations lorsque des djihadistes armés et à moto sont venus hier (mercredi) aux environs de 15h00 locales (14h00 GMT) et leur ont demandé de les suivre », a déclaré Kadidiatou Harouna, la responsable d’APIS, une ONG partenaire du Programme alimentaire mondial (PAM).

Par ailleurs, c’est la première prise d’otage d’humanitaires du genre, enregistrée dans cette zone où la circulation des motos est interdite de jour et de nuit, depuis janvier. Deux véhicules tout-terrain appartenant à APIS ont été emportés par les ravisseurs, a ajouté Kadidiatou Harouna.

« L’année passée, nous avions pourtant travaillé sans aucun problème dans la même zone », a-t-elle relevé. Les dix travailleurs ont été enlevés dans un hameau de la commune de Makalondi, dans la région de Tillabéri, une vaste zone instable et théâtre d’attaques régulières et de plus en plus meurtrières des groupes djihadistes.

Le Niger, à l’instar des autres pays du sahel, est en proie à l’insurrection djihadiste, depuis plusieurs années. Malgré le soutien des forces étrangères aux forces armées nationales, la menace reste palpable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus