Mort de George Floyd: l’Afro-Américain immobilisé et frappé juste avant sa mort (Vidéo)

George Floyd (46 ans) est mort, lundi 25 mai, après qu’un policier a maintenu son genou sur son cou, alors qu’il était à terre dans la rue, non armé et menotté. Une nouvelle vidéo montre ce qui s’est passé, juste avant sa mort.

A lire aussi:

Depuis le lundi 25 mai 2020, les Etats-Unis sont une nouvelle fois le théâtre de manifestations et d’émeutes contre le racisme et la violence policière. Et un nouveau nom s’est ajouté à la longue liste des Afro-Américains devenus des symboles de ce combat : celui de George Floyd.

Ce que montrent les nouvelles séquences

Une caméra de surveillance a permis de voir les minutes précédant la mort de l’Afro-Américain: celui-ci se trouve assis à l’arrière d’une voiture de police, tandis qu’un agent le maîtrise et qu’un autre regarde calmement les faits. Les séquences de la nouvelle vidéo montrent un policier se pencher vers lui et, visiblement, le frapper. Dans le même temps, un autre agent se tient à côté de la voiture et regarde la scène sans rien faire. « Urgent: je viens de recevoir cette nouvelle vidéo. Tout se rassemble. La police était dans la voiture en train de battre George Floyd. L’un veille, tandis que les autres l’attaquent », a écrit l’utilisateur qui a publié la vidéo.

La mort de George Floyd à la suite d’une arrestation musclée a déclenché la colère aux États-Unis, sa famille dénonçant un usage «excessif et inhumain» de la force et le racisme de la police de Minneapolis. Cet Afro-Américain, George Floyd, âgé de 46 ans, est décédé le 25 mai, juste après avoir été arrêté par la police, qui le soupçonnait d’avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars.

Lors de l’intervention, il a été plaqué au sol par un agent, qui a maintenu son genou sur son cou, pendant de longues minutes. «Je ne peux plus respirer», l’entend-on dire sur un enregistrement de la scène, devenu viral. Derek Chauvin, l’agent de police incriminé, est mis en examen, vendredi, pour « meurtre au troisième degré » et « homicide involontaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus