Meurtre de George Floyd: réaction de la fondation Nelson Mandela

La Fondation du Héros de la lutte contre l’Apartheid en Afrique du sud est sortie du mutisme, suite au décès controversée de George Floyd à Minneapolis, aux Etats-Unis.

A lire aussi:

« La suprématie blanche continue« , c’est en ces termes que la Fondation Nelson Mandela a qualifié le meurtre de George Floyd, Afro-Américain de 46 ans, qui a provoqué des vagues de violences eux Etats-Unis. Les manifestants aux Etats-Unis signalent que trop c’est trop, a jugé la fondation Mandela, dénonçant « un système qui crée les conditions de la violence contre les Noirs et la légitime » dans de nombreux pays.

« Le temps est venu de faire une évaluation de la suprématie blanche résiliente dans notre pays, aux Etats-Unis et dans le monde entier« , a-t-elle ajouté, avant de regretter le fait qu’on retrouve une telle violence même dans les pays où les Noirs tiennent les leviers du gouvernement comme en Afrique du Sud.

La mort de George Floyd aux mains de la police de Minneapolis (nord), le 25 mai, a déclenché une profonde vague de colère à travers les Etats-Unis et des manifestations dans le monde entier. Cette réaction est l’une des plus attendues quand on connait le rôle de Nelson Mandela dans la lutte contre toutes formes de ségrégation.

Héros de la lutte contre le régime de l’apartheid en Afrique du Sud, système de domination de la minorité blanche, Nelson Mandela fut le premier président noir de ce pays d’Afrique australe, de 1994 à 1999. Il a, par ailleurs, remporté le prix Nobel de la paix en 1993.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus