gaetane

Mali: les terroristes infligent un nouveau revers à l’armée

L’armée malienne a perdu 24 soldats dans une embuscade à Bouke Wéré. L’attaque non revendiquée est imputée aux individus armés non identifiés.

Alors qu’ils étaient annoncés portés-disparus, on en sait un peu plus sur le sort des militaires de la Fama tombés en embuscade dimanche dernier. Dans un communiqué lapidaire de l’Etat-major de l’armée via twitter, la hiérarchie militaire a annoncé la mort de 24 militaires sans pour autant évoquer le terme disparus. En revanche, la note fait cas de huit rescapés.

A LIRE AUSSI: Mali: une quarantaine de soldats portés disparus après une embuscade

Or des responsables militaires avaient indiqué préalablement que sur les 64 soldats se trouvant dans le convoi d’une douzaine de véhicules attaqué dimanche, seuls une vingtaine répondaient à l’appel, les autres étant soit morts, soit portés disparus. Ces derniers mois, des dizaines de soldats maliens ont péri dans des attaques terroristes notamment dans le centre et le nord, deux régions en proie à l’insurrection.

Démission du président Boubacar Kéita

Le 5 juin dernier, des milliers de maliens sont descendus dans les rues de Bamako pour exiger la démission du chef de l’Etat Ibrahim Boubacar kéita. Ce grand mouvement est chapeauté par l’influent homme religieux l’Imam Dcko, désormais perçu comme un opposant au régime de Bamako. Dans un adresse à ses compatriotes dimanche, IBK dit tendre la main aux manifestants pour un dialogue franc.

A LIRE AUSSI:Mali: deux Casques bleus tués par des hommes armés dans le nord

Le Mali est en proie depuis 2012 à une crise profonde et multiforme qui a fait des milliers de morts, civils et combattants, et des centaines de milliers de déplacés, malgré le soutien de la communauté internationale à l’Etat malien et l’intervention de forces onusiennes, africaines et françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus