Des casques Bleus au [email protected]

Mali : le mandat de la Minusma prolongé sur fond de crise politique

Le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies, pour la stabilisation au Mali (Minusma), a été prolongé d’un an par le conseil de sécurité des Nations Unis, rapporte RFI.

La décision a été prise à l’unanimité des membres du Conseil de sécurité. La MINUSMA continuera son travail dans ce pays d’Afrique de l’ouest, jusqu’au 30 juin 2020. Alors que des milliers de personnes sortent dans les rues de Bamako pour réclamer la démission du président, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), il s’agit là d’un marque de confiance du CS au président, dans le cadre des efforts pour la souveraineté de l’État et le retour à la paix et la réconciliation au Mali.

Le renouvellement du mandat de la mission intervient dans un contexte de crise sanitaire mondiale. Cependant, la mission aura toujours le même effectif et, surtout, un budget revu légèrement à la hausse. Le Mali est en proie à une insécurité sans pareil, depuis plusieurs années, et les attaques terroristes sont de plus en plus régulières.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus