Mali: 26 morts dans une attaque d’un village de Mopti

Des associations et des responsables locaux ont annoncé la mort de 26 personnes dans une attaque perpétrée par des hommes en uniforme.

A lire aussi:

Les habitants du village de Binedama ont été victime d’attaque armée ayant coûté la vie à au moins 26 civils vendredi dernier. Selon des responsables locaux joints par l’AFP, les assaillants sont arrivés à bord des véhicules de l’armée et habillés en tenue des forces armés maliennes (Fama). Un de ces deux responsables, travaillant à l’administration à Koro, principale localité du secteur, à proximité de la frontière avec le Burkina Faso a fait état de « 26 morts, dont 2 femmes et une fille de 9 ans ».

A LIRE AUSSI: Mali: le chef d’Al Qaïda au Maghreb islamique tué par des militaires français

Mais pour l’heure, aucune voix n’a confirmée ni infirmée la nouvelle.  » On a l’information, la semaine prochaine on doit envoyer les enquêteurs de l’Inspection générale des Armées pour les investigations« , a déclaré le ministre de défense, général Ibrahima Dahirou Dembélé. Cette attaque coïncide avec la manifestation à Bamako contre la gestion du président Ibrahim Boubacar Kéita à l’appel de l’influent Imam Mahmoud Dicko, nouvellement entré en politique.

Mort de chef d’Aqmi!

L’armée française a annoncé avoir tué le 3 juin dernier dans des opérations militaires, l’Algérien Abdelmalek Droukdel. « Le 3 juin, les forces armées françaises, avec le soutien de leurs partenaires, ont neutralisé l’émir Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), Abdelmalek Droukdal et plusieurs de ses proches collaborateurs, lors d’une opération dans le nord du Mali » avait twitté Florence Parly.

Deux jours après le décès du chef terroriste, la France décide de l’annoncer officiellement le jour où des maliens ont exigé le départ du chef de l’Etat. Est-ce une stratégie à la rescousse d’IBK ou un hasard du calendrier? Ce qui est certain, Barkhane a marqué un coup majeur. au grand dam de ceux qui appellent au départ de l’armée française dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus