Louis Vlavonou: « je ne saurais dire qu’aucun député n’est contaminé » au coronavirus

Le Bénin a dépassé la barre des 1000 cas positifs liés au Coronavirus depuis le 24 juin 2020. Des chiffres officiels auxquels a réagi, Louis Vlavonou, ce lundi 29 juin 2020 lors d’un entretien à la télévision nationale.

A lire aussi:

Louis Vlavonou, président de l’Assemblée nationale du Bénin depuis un an a évoqué le bilan de la pandémie du coronavirus au Bénin. Interrogé sur sa santé lors de l’émission intitulée « Sur les chantiers législatives », Louis Vlavonou a répondu: « je me porte très bien, je suis pipant de santé et rien à signaler ». Selon lui, il fait partie des béninois et tout ce qui est recommandé à tout concitoyen le concerne. « Ça fait déjà deux fois que j’ai fait le test », a t-il indiqué.

D’après les détails donnés par le président de l’Assemblée nationale, dans un premier temps lorsque le 16 mars le 1er cas de décès a lieu, l’Assemblée nationale a pris immédiatement ses dispositions. « Avant la rentrée parlementaire, nous avons procédé à un bilan de santé. C’était négatif pour chacun de nous, pour nos familles et pour nos gens de maison », dit-il. Il rassure: « en suite dernièrement, il y a une semaine, nous avons encore procédé au dépistage et cette fois-ci systématique ».

En ce qui concerne les polémiques annonçant de cas de coronavirus à l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou a répondu sans faire dans la dentelle: « à la date d’aujourd’hui, je ne saurais dire qu’aucun député n’est contaminé. Ce que je peux dire, c’est qu’il peut avoir des porteurs sains, députés malades il en a pas ».

Notons qu’à la date du 28 juin 2020, le Bénin enregistre un total de 1187 cas confirmés, avec 845 personnes sous traitement, 323 personnes guéries et 19 décès. En 24h, il y a donc eu 38 nouveaux cas confirmés, 03 nouveaux décès, liés à la Covid-19 et 17 nouvelles guérisons.

Malgré cette progression inquiétante de la pandémie, certaines personnes ne croient toujours pas encore à l’existence du virus au Bénin. Le gouvernement demande d’éviter ces incrédules qui sapent les efforts dans le cadre du respect des gestes barrières.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus