Libye – Soutien de la France à Khalifa Haftar : Emmanuel  Macron clarifie la position de Paris

Au cœur des vives tensions entre la France et la Turquie, concernant l’intervention étrangère dans la crise libyenne, le président français est monté au créneau pour éclairer l’opinion sur un supposé soutien de la France à l’un ou l’autre des parties en conflit en Libye.

Après que paris a accusé Ankara de jouer à un jeu dangereux en Libye, la Turquie a répliqué fermement en accusant, à son tour, la France d’être à la base de la guerre par son soutien à l’armée nationale libyenne (LNA). Cette réponse, accusant le pays de Macron, n’a pas été du gout de ce dernier, qui a tenu à mettre les choses au clair.

Lundi, le président français, lors d’une conférence de presse conjointe avec la Chancelière allemande, a déclaré «vouloir tordre le coup à une fausse idée », selon laquelle son pays serait le soutient de Khalifa Haftar. « La France ne soutient pas le maréchal Haftar», mais œuvre plutôt à une solution de paix «durable», a déclaré Emmanuel Macron.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus