Libye: les forces du GNA reprennent le contrôle de l’aéroport de Tripoli

Le conflit libyen fait rage, malgré la crise sanitaire due la pandémie de la covid-19. Mercredi dernier, le gouvernement d’Union nationale a annoncé la reprise de l’aéroport international de Tripoli des mains des combattants pro-Haftar.

A travers un communiqué publié, mercredi, le porte-parole du GNA a indiqué avoir libéré l’aéroport, qui était, depuis lors, aux mains des forces loyales aux combattants du maréchal Khalifa Haftar. “Nos forces ont entièrement libéré l’aéroport international de Tripoli“, a indiqué Mohamad Gnounou dans un communiqué. Les forces pro-GNA “pourchassent les milices de Haftar qui s’enfuient vers Gasr Ben Gachir“, plus au sud, selon M. Gnounou.

L’opération, pour la reprise de l’aéroport international de Tripoli, a commencé, mercredi matin, appuyée par des drones qui ont visé les positions et les équipements des forces rivales. Depuis deux semaines, les forces pro-gouvernementales mènent des attaques terrestres et aériennes de grande envergure dans ce secteur. Elles avaient réussi à encercler la zone de l’aéroport, avant l’assaut final, mercredi.

Reprise des pourparlers

Mardi, la mission des Nations Unies en Libye a annoncé la reprise des pourparlers entre les deux camps rivaux, qui se disputent le pouvoir en Libye, se félicitant notamment des avancées positives. La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, en 2011. Au cours de l’année écoulée, le conflit a été exacerbé par des ingérences étrangères croissantes, les Emirats arabes unis et la Russie, soutenant le camp Haftar, et la Turquie, celui du GNA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.