Libye: après Tripoli, les forces du GNA lancent l’assaut final pour reprendre Syrte

Le Premier ministre, Fayez al Serraj, et ses forces sont déterminés à reprendre le contrôle de tout le territoire libyen. Ce samedi, les forces pro-gouvernementales ont lancé une offensive pour conquérir la ville de Syrte des mains de l’Armée nationale libyenne.

Après la conquête de la capitale, Tripoli, le GNA a mis le cap sur Syrte, une ville stratégique dans le conflit. «  L’armée de l’air à mené cinq frappes dans la périphérie de Syrte« , ville côtière située à 450 km à l’est de Tripoli, a déclaré Mohamad Gnounou, porte-parole des forces pro-GNA, dans un communiqué sur Facebook.

En effet, la ville de Syrte, qui représente un verrou stratégique entre l’est et l’ouest de la Libye, est également un symbole dans ce conflit, puisqu’elle est la ville natale du guide libyen, Mouammar Kadhafi, leader révolutionnaire, dont la mort a plongé le pays dans le gouffre. Ces derniers jours, le GNA, pouvoir reconnu par l’ONU, a multiplié ses offensives contre ses rivaux, chassant de Tripoli, les combattants du maréchal Haftar.

Regain de tensions sur fond de négociations!

Alors que la mission des Nations Unies a annoncé la semaine écoulée une reprise des pourparlers entre les deux rivaux, les tensions ont repris de la plus belle des manières dans la capitale libyenne entre les deux camps. La Libye est plongée dans l’instabilité après l’assassinat de Mouammar Kadhafi en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus