L’armée somalienne « est incapable de sécuriser seule son territoire », Etats Unis

Le département d’Etat américain a fait savoir que l’armée nationale somalienne est « incapable » de chasser le groupe militant al-Shabab de ses bastions.

Dans un rapport annuel, détaillant le travail des « groupes terroristes internationaux », rendu public, mercredi, il est indiqué qu’al-Shabab finance ses activités « par la production et les exportations illégales de charbon de bois, la taxation des populations et des entreprises locales, et par le biais de transferts de fonds et d’autres transferts d’argent de la diaspora somalienne ». Dans le même rapport, les Etats-Unis décrivent la Somalie comme un pays toujours « fortement dépendant » de l’aide étrangère dans presque toutes les principales fonctions de sécurité à travers le pays.

Le Département d’État ajoute, dans ses rapports nationaux sur le terrorisme 2019, que l’armée nationale « reste incapable de sécuriser seule son territoire et de reprendre des villes ». Ceci se constate par le fait que les shebabs contrôlent toujours de grandes régions du sud et du centre de la Somalie. Des zones où ils se déplacent librement, prélèvent des taxes, recrutent, etc., rapporte RFI. Le groupe contrôlerait également de grandes parties du pays qu’il utilise pour lancer des attaques au Kenya voisin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus