L’armée nigériane a enregistré plus de succès dans la lutte contre Boko Haram

Les forces militaires nigérianes continuent la bataille contre les terroristes de Boko Haram/Province islamique d’Afrique occidentale (ISWAP). Dans un communiqué, le porte-parole de l’armée a indiqué que les troupes avaient enregistré plus de succès dans la guerre.

A lire aussi:

Le major-général John Enenche, a déclaré vendredi que davantage de terroristes avaient été tués, tandis que de nombreux autres se rendaient. Il a déclaré que cela était le résultat de bombardements d’artillerie soutenus et d’attaques au sol menées par l’opération Lafiya Dole (OPLD). Le porte-parole a déclaré que les troupes du Super Camp 6 de l’Armée, Konduga à Borno, avec la Force opérationnelle interarmées civile, avaient tué six terroristes lors d’une embuscade à Lawanti River Line le 3 juin.

A lire aussi:   Niger: dix humanitaires nigériens enlevés par des djihadistes

Le 2 juin, trois combattants, Mohammed Babagana, Modu Jugudun et Alhaji Usman, se sont rendus aux troupes de la compagnie Delta à Pulka dans la zone du gouvernement local de Gwoza. Ils ont avoué s’être échappés de leur camp dans le village de Dabulari, dans la zone du gouvernement local de Bama, après un bombardement qui a causé la mort de nombreuses personnes. « Les troupes ont détruit un camion-mitrailleur Boko Haram et saisi un canon anti-aérien, 2 fusils AK 47 et une grande cache de munitions anti-aériennes. Un officier a payé le prix suprême, tandis qu’un soldat a été blessé au combat. Il est actuellement soigné dans notre centre médical militaire », a déclaré John Enenche.

A lire aussi:   L’Egypte exécute un ressortissant libyen

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Bénin

Afrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus