L’apprentissage de la langue russe et les voyages d’études en Russie, désormais à la portée des Béninois (Vidéo)

Créer un pont entre les Béninois et les prestigieuses Universités de Moscou et des autres villes de la Russie sans difficulté aucune, c’est l’objectif du « programme d’apprentissage de la langue russe et d’accompagnement pour avoir des opportunités d’études en Russie », lancé ce jeudi 04 mai 2020 à Cotonou.

A lire aussi:

Si, par le passé, le Bénin a entretenu moins de relations académiques avec la Russie, c’est principalement à cause de l’inexistence d’un cadre d’apprentissage de cette langue slave parlée par plus de 280 millions de personnes, à travers le monde. C’est pour corriger le tir que le Centre pour le développement des affaires et la coopération avec la Russie (Cdacr) a été le cadre, jeudi 04 mai 2020, pour le lancement du « programme d’apprentissage de la langue russe et d’accompagnement pour avoir des opportunités d’études en Russie ».

« Contrairement aux idées préconçues, stigmatisant par le passé ce beau pays du Nord, les études en Russie, sont incontestablement une opportunité qui permettent aux étudiants qui sortent de ses universités de se différencier sur le marché des diplômes et de l’emploi », a déclaré Serge Phocas Odunlami, président du Cdacr. Pour celui qui a toujours rêvé mettre le potentiel académique et scientifique de la Russie à la disposition des Béninois, il est aujourd’hui « possible d’aller étudier dans les prestigieuses Universités de Moscou et des autres villes de la Russie sans difficulté aucune. « 

« Le Centre pour de Développement des Affaires et la Coopération avec la Russie …, a décidé d’accompagner les étudiants africains et béninois à aller étudier en Russie. Nous allons les accompagner pour leurs inscriptions, leur faciliter les démarches administratives aussi bien au Bénin qu’en Russie et les aider à explorer les possibilités de logement en Russie, afin de faire le bon choix. », a déclaré M. Odunlami.

A sa suite, S.E.M. Igor Evdokimov, Ambassadeur de Russie près le Bénin et le Togo, a précisé le très bon rapport qualité-prix des universités russes. « Les universités russes proposent des études supérieures de haute qualité. Et ce qui est important, les études supérieures en Russie sont très abordables en termes financiers. Les études en Russie sont moins chères que dans les pays européens, tandis que la qualité de l’enseignement est parfois supérieure à celle de l’Europe. », a indiqué S.E.M. Igor Evdokimov.

Le Directeur adjoint de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (DAC/MESRS), Josué Azandégbé, en représentant le ministre de l’enseignement supérieur, a , pour finir, prononcé le discours de lancement officiel du programme d’apprentissage de la langue russe et d’accompagnement pour avoir des opportunités d’études en Russie. « Nous connaissons la qualité de l’enseignement qui est dispensée » en Russie, a déclaré représentant du ministre de l’enseignement supérieur. M. Azandégbé a précisé que « tous les apprenants désireux d’aller en territoire russe » pour les études seront désormais orienter vers le Cdacr « pour une préformation linguistique ». 

Il faut préciser que ledit programme ( apprentissage de la langue et accompagnement pour trouver une université russe où se faire former) se déroulera dans les locaux du Cdacr, situés à Cadjèhoun, à Haie Vive, et sur les  plateformes digitales qui y sont dédiées. Ces programmes seront animés par des enseignants venus de la Russie. Le Centre pour le Développement des Affaires et de la Coopération avec la Russie, inauguré en juin 2019, va ainsi assister les candidats dans les formalités administratives et facilitera le voyage et le séjour des candidats.

2 commentaires
  1. Anonyme dit

    Ne vous fiez pas aux apparences vaut mieux étudier au Benin que d’aller étudier en Russie, ces russes sont des racistes et croyez moi aucun respect des droits de l’homme. Sinon une fois sur place on vous traitera comme un chien

  2. Anonyme dit

    Vaut mieux améliorer la qualité de nos études que
    d’aller en Russie pour étudier

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus