La France ne tolérera pas l’intervention militaire de la Turquie en Libye, Emmanuel Macron

Le président français, Emmanuel Macron, a abordé la question de l’intervention turque en Libye et a indiqué que son pays ne tolérera pas l’intervention militaire de la Turquie en Libye.

Alors qu’il a averti Ankara de jouer à un « jeu dangereux » en Libye, Emmanuel Macron a indiqué que « la Turquie va à l’encontre de tous ses engagements, pris lors de la conférence de Berlin ». La Turquie est intervenue de manière décisive, ces dernières semaines, en Libye, fournissant un soutien aérien, des armes et des combattants alliés de Syrie pour aider le gouvernement, basé à Tripoli, à repousser un assaut d’un an du chef militaire oriental, Khalifa Haftar.

Recevant, lundi, à l’Elysée, son homologue tunisien, Kais Saied, le président français a martelé, en ce qui concerne le soutien de la Turquie au GNA, que « nous ne tolérerons pas le rôle que la Turquie joue en Libye ». L’aide de la Turquie semble avoir sécurisé la capitale libyenne et l’ouest du pays pour le gouvernement de Tripoli contre l’armée nationale libyenne (LNA) de Haftar, qui est soutenue par les Émirats arabes unis, l’Égypte et la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus