Photo by EPA-EFE/KCNA

La Corée du Nord menace de faire “vivre des choses horribles” aux Etats-Unis

La Corée du Nord a averti, jeudi, les Etats-Unis contre toute forme d’ingérence dans les affaires inter-coréennes. Pyongyang menace de faire “vivre des choses horribles” aux Américains, tout en déclarant que la présidentielle de novembre prochain pourrait en subir les conséquences.

Alors qu’un responsable américain a exprimé sa déception, quant à la décision de Pyongyang de couper les communications avec la Corée du Sud, le directeur général du département des Affaires américaines au ministère des Affaires étrangères de la Corée du Nord, Kwon Jong Gun, a appelé les Etats-Unis à ne pas s’en mêler et qu’il s’agit d’affaires inter-coréennes. Le responsable du département d’État américain “a fait des remarques si inutiles qu’il soutient l’amélioration des relations inter-coréennes, mais a été déçu par le comportement récent de la RPDC”, a déclaré Kwon, dans un rapport publié par l’agence centrale coréenne de presse. “C’est, en effet, ridicule”, a-t-il ajouté. La République populaire démocratique de Corée est le nom officiel de la Corée du Nord.

Le responsable nord-coréen faisait apparemment référence à un rapport publié, mardi, par l’agence de presse sud-coréenne, Yonhap, qui citait un porte-parole anonyme du département d’État. “Les États-Unis ont toujours soutenu les progrès dans les relations inter-coréennes, et nous sommes déçus des récentes actions de la RPDC”, a déclaré le porte-parole. Kwon a déclaré que les États-Unis feraient face à de graves conséquences s’ils continuaient à commenter le problème inter-coréen et ont laissé entendre que l’État communiste s’ingérerait dans l’élection présidentielle de novembre. Un ancien responsable de la Corée du Sud soutient l’interdiction des tracts anti-Pyongyang. “Les États-Unis feraient mieux de se taire et de s’occuper de leurs affaires intérieures d’abord, s’ils ne veulent pas vivre des choses horribles”, a-t-il dit. “Ce serait bon, non seulement pour les intérêts américains, mais aussi pour la facilité de la tenue de prochaine élection présidentielle”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.