@Zone Armée

La Corée du Nord déploie ses forces militaires dans les sites de coopération

Les tensions ne sont pas parties pour redescendre entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Mercredi, Pyongyang a annoncé que ses forces militaires se redéploieraient vers des sites touristiques et économiques inter-coréens, maintenant fermés près de la frontière avec la Corée du Sud.

Selon les informations, la Corée du nord va militariser les zones qui étaient réservées pour le rapprochement inter-coréen et aussi prendrait d’autres mesures pour annuler les accords historiques de réduction des tensions en 2018. Des dispositions prises au lendemain de la destruction, par Pyongyang, du poste de liaison inter-coréen, juste au nord de la frontière coréenne dans une manifestation de colère soigneusement symbolisée et largement chorégraphiée qui fait pression sur Washington et Séoul au milieu d’une diplomatie nucléaire sans issue.

La démolition a été l’acte le plus provocateur de la Corée du Nord, depuis qu’elle est entrée en pourparlers nucléaires en 2018, bien que le bâtiment soit vide et que le Nord ait déjà signalé son intention de le détruire. L’Etat-major général du Nord a déclaré que des unités du niveau du régiment et les sous-unités de puissance de feu nécessaires seront déployées sur les sites du projet touristique Diamond et du complexe industriel de Kaesong, tous deux situés juste au nord de la frontière fortement fortifiée. Ces sites, jadis symboles de la coopération inter-coréenne, sont fermés depuis des années au milieu de l’animosité à l’égard du programme nucléaire nord-coréen. Le Nord a déclaré qu’il reprendrait également les exercices militaires et rétablirait des postes de garde dans les zones frontalières.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.