La Chine avertit qu’elle riposterait à toute action américaine contre elle

Après que la loi sur la sécurité de Hong Kong a été voté par le parlement chinois, les Etats-Unis ont critiqué l’acte et menacent de mettre fin au traitement spécial pour Hong Kong, et aussi de prendre des sanctions contre la Chine. Des menaces qui ont mis en colère Pékin.

A lire aussi:

La Chine a déclaré, lundi, que les tentatives américaines de nuire aux intérêts chinois se heurteraient à de fermes contre-mesures, rapporte Reuters. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré que la Chine était fermement opposée aux mesures américaines. «Les mesures annoncées entravent gravement les affaires intérieures de la Chine, nuisent aux relations américano-chinoises et nuiront aux deux parties. La Chine est fermement opposée à cela », a déclaré Zhao aux journalistes, lors d’un briefing régulier. « Toute parole ou action des États-Unis qui nuirait aux intérêts de la Chine rencontrera la ferme contre-attaque de la Chine », a-t-il dit.

Trump a déclaré que les « malversations » de la Chine étaient responsables de souffrances massives et de dommages économiques dans le monde entier. Trump n’a donné aucun délai pour l’action, suggérant qu’il pourrait essayer de gagner du temps, avant de décider de mettre en œuvre les mesures les plus drastiques, qui ont suscité une forte résistance de la part des entreprises américaines opérant à Hong Kong. Plus tôt, le gouvernement de Hong Kong, soutenu par Pékin, a dit aux États-Unis de se tenir à l’écart du débat sur la sécurité nationale et a averti que le retrait du statut spécial du centre financier pourrait se retourner contre l’économie américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus