gaetane

Kenya : Une mère arrêtée pour avoir tué ses quatre enfants

Une mère de six enfants, identifiée comme Béatrice Mwende Kimotho, a été appréhendée par la police à Naivasha, au Kenya, pour avoir empoisonné à mort quatre de ses enfants, a-t-on appris auprès des médias locaux.

L’incident s’est déroulé dans le petit village de Kabati, à Naivasha, au Kenya. Pour des raisons encore inconnues, une femme a tué ses quatre enfants, en leur administrant un breuvage mortel. Les enfants auraient entre 2 et 8 ans. Selon K2TV, la police de Naivasha a reçu un appel de détresse du frère de la suspecte, identifié comme Jackson Kimani Kimotho, qui a révélé que sa sœur lui avait demandé de surveiller les enfants qu’elle avait déjà tués à la maison. Jackson a révélé que sa sœur avait partagé une photo des enfants sans vie dans le groupe WhatsApp de leur famille, demandant des prières.

À l’arrivée des policiers sur les lieux, les quatre enfants ont été retrouvés morts dans l’appartement, avec des vomissements et du sang dans la bouche. Arrêtée, la dame a d’abord nié les faits, avant de confesser son crime, quelques heures, plus tard. « L’accusée a d’abord dit que ses enfants avaient été admis à l’hôpital du sous-comté de Naivasha avec des douleurs à la poitrine, avant de confesser, quelques heures plus tard, qu’elle les avait étranglés», a confié le commandant de la police du sous-comté de Naivasha, Samuel Waweru, à la presse locale.

« Elle (la suspecte) a tour à tour étranglé les quatre et a dormi dans la même maison jusqu’à aujourd’hui (samedi) matin où elle s’est éloignée de la maison. Nous sommes aux tout premiers stades de l’enquête et à ce stade, nous ne pouvons pas divulguer beaucoup de détails« , a-t-il ajouté. L’enquête se poursuit pour déterminer les causes réelles de ces homicides volontaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus