George Floyd est mort après son interpellation par un policier blanc, Derek Chauvin, qui a maintenu pendant huit minutes et 46 secondes son genou sur le coup du quadragénaire. I AFP

Etats-Unis – Mort de George Floyd : nouvelles révélations du rapport d’autopsie

Le rapport d’autopsie du corps de George Floyd, a été publié, et fournit plusieurs détails cliniques, notamment que Floyd avait été testé positif à la Covid-19.

Le bureau du médecin légiste du comté de Hennepin a publié le rapport d’autopsie de 20 pages avec la permission de la famille de Floyd. Les conclusions sommaires ont montré que l’Afro-Américain a eu une crise cardiaque, alors qu’il était maîtrisé par des officiers et a classé sa mort, intervenue le 25 mai, comme un homicide. Les détails cliniques du même rapport, effectués par le médecin légiste en chef, Andrew Baker, révèlent que Floyd était testé positif à la Covid-19, le 3 avril, mais qu’il semblait asymptomatique. Toutefois, le rapport n’a pas cité Covid-19 comme facteur contributif à sa mort.

«Puisque… la positivité pour COVID-19 peut persister pendant des semaines, après le début et la résolution de la maladie clinique, le résultat de l’autopsie reflète très probablement asymptomatique mais persistant… la positivité d’une infection précédente», indique le rapport. Le rapport a également noté que les poumons de Floyd semblaient sains, mais qu’il avait un rétrécissement des artères dans le cœur. Un rapport sommaire antérieur du comté faisait état d’une intoxication au fentanyl et d’une utilisation récente de méthamphétamine dans «d’autres conditions importantes», mais pas sous «cause de décès». Les notes de bas de page du rapport indiquent que les signes de toxicité du fentanyl peuvent inclure une «dépression respiratoire sévère» et des convulsions.

1 commentaire
  1. GANDOHOUNTO Odilon dit

    Soyons prudents

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.