Election à la BAD: Akinwumi Adesina reçoit le soutien de Muhammadu Buhari

Le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) a été reçu, en audience, mardi, à Abuja par le président Muhammadu Buhari. A l’issue de leur tête-à-tête, Buhari a réaffirmé son soutien ferme au président sortant de la BAD.

Accusé de prévarication, le patron de la BAD peut compter sur son pays pour s’octroyer un nouveau mandat à la tête de l’institution. Reçu en audience au cabinet présidentiel, Akinwumli Adesina a été réconforté par le soutien de son pays, pour sa réélection à la présidence de la BAD.  » Le président (Buhari) s’est engagé à ce que le Nigeria travaille avec tous les autres responsables et actionnaires de la BAD pour permettre au Dr Adesina d’être élu pour un second mandat, sur la base de son bilan« , a écrit la présidence nigériane.

A LIRE AUSSI: Affaires BAD: le président Akinwumi Adesina réagit aux accusations de prévarications

Ancien ministre nigérian de l’Agriculture, l’économiste, spécialiste de développement, est accusé de prévarication par un groupe de fonctionnaires qui exige une enquête sur sa gestion. Ladite enquête du comité d’éthique de la BAD a blanchi M. Adesina. Dans la foulée, Washington a exigé une enquête indépendante qui permettra de mettre fin aux rumeurs.

M. Adesina a, de son côté, clamé son « innocence » dans un communiqué, mercredi, et a affirmé qu’il allait « continuer à travailler ». La BAD compte 80 pays actionnaires (54 pays africains et 26 non africains, d’Europe, d’Amérique et d’Asie).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus