Découverte d’un nouveau virus pandémique candidat : l’OMS appel à la vigilance

A la suite de l’identification d’une nouvelle grippe porcine en Chine, l’Organisation mondiale de la santé a mis en garde contre une négligence de cette découverte et a indiqué qu’elle «lirait attentivement» l’étude chinoise sur la maladie, qui, selon les chercheurs, pourrait provoquer une autre pandémie.

A lire aussi:

Le virus de la grippe porcine a été identifié comme pouvant infecter les humains. Cette annonce a amené l’OMS à indiquer que le monde doit rester sur ses gardes contre les nouvelles maladies, alors même qu’il continue de lutter contre la propagation de la Covid-19. Une étude publiée, lundi, dans la revue américaine, Proceedings of the National Academy of Sciences, a mis en évidence une souche de grippe porcine, avec un type de gêne, G4, qui possède «toutes les caractéristiques essentielles d’un virus pandémique candidat», rapporte Independent.

Alors que les scientifiques disent qu’il n’y a pas de menace imminente, les biologistes chinois, qui ont mené la recherche, ont averti « qu’une surveillance étroite des populations humaines, en particulier des travailleurs de l’industrie porcine, devrait être mise en œuvre de toute urgence ». « Nous lirons attentivement le document pour comprendre ce qui est nouveau », a déclaré, mardi, à Genève, Christian Lindmeier, de l’OMS, ajoutant qu’il était important de collaborer sur les résultats et de garder un œil sur les populations animales. «Cela souligne également que nous ne pouvons pas baisser la garde contre la grippe et que nous devons être vigilants et continuer la surveillance, même dans la pandémie de coronavirus», a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus