gaetane

Crise politique au Mali: l’Imam Mahmoud Dicko indexe la France

Le leader religieux, qui a fait sa descente dans l’arène politique, s’est penché sur le bilan des manifestations, ayant secoué la capitale malienne, Bamako. Dans sa déclaration, il a pointé du doigt la France.

Pour l’ancien président du Haut Conseil islamique malien (2008 à 2019), le bilan des deux grandes manifestations tenues, respectivement le 5 et 19 juin à Bamako, est globalement satisfaisant.

« C’est un bilan satisfaisant, je crois que ce qui s’est passé au Mali dans ces deux semaines édifie certainement nos dirigeants, qui nous dirigent, mais qui pensent qu’en réalité nous devrions tout accepter. Et être là pour leur dire tout ce que vous faites est bien. Je crois qu’aujourd’hui, nos peuples doivent se réveiller et comprendre que leur destin, c’est dans leurs mains. » a expliqué le religieux, joint au téléphone par un média local.

A LIRE AUSSI: Crise au Mali: quatre membres de la Cour constitutionnelle démissionnent

Alors que le Mali traverse une crise sociopolitique et sécuritaire profonde, l’Imam Dicko s’est dit traité de tous les noms par la France. « La façon dont la France me qualifie, c’est vraiment le problème de la France. Moi je suis malien, c’est la façon dont les Maliens me qualifient qui m’importe. De deux, je veux vraiment que les Africains se désillusionnent, il ne faut pas se faire des illusions. Ce n’est pas les marchands d’armes et ceux qui ont, par la force des armes, imposé leur suprématie qui vont être les promoteurs de la paix», a-t-il lancé.

A LIRE AUSSI: L’Union africaine exprime sa préoccupation de la situation au Mali

A travers deux grandes manifestations, des Maliens sont descendus dans les rues pour exiger la démission du président IBK, jugé incapable de restaurer la sécurité dans le pays. La semaine écoulée, le gouvernement a repris langue avec les contestataires du mouvement M5-RFP.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus