gaetane

Covid-19: L’UE ne veut pas entrer dans une « guerre froide » avec la Chine

Le chef de la diplomatie européenne, Joseph Borell, a réagi, suite à la désinformation sur la pandémie du coronavirus. Pour Bruxelles, il n’y aura pas de « guerre froide » avec Pékin.

Alors que se profile, à l’horizon, le sommet UE-Chine, la diplomatie européenne a tenu a rassurer Pékin sur les informations qui circulent sur la crise sanitaire due à la covid-19.

« J’ai dit au ministre des Affaires étrangères chinois: ne vous inquiétez pas, l’Europe ne va pas s’engager dans une quelconque guerre froide avec la Chine« , a déclaré l’Espagnol, Josep Borrell, interrogé sur son entretien en vidéo-conférence, mardi, avec le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, pour préparer un sommet UE-Chine.

Plusieurs Etats ont mis en cause la gestion de l’épidémie du coronavirus par le régime chinois. A l’instar du Royaume-Uni et de certains pays européens, l’administration américaine ne cesse d’accuser la Chine d’avoir caché des informations sur l’origine du virus. Donald Trump avait même menacé Pékin de représailles, si les soupçons se révélaient vrais.

Même si le virus continue sa nette progression dans le monde, la Chine a réussi à se passer du mal et relancé son économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus