Côte d’Ivoire: l’association des victimes de la crise opposée au retour de Gbagbo

Une association des victimes de la crise post-électorale de 2010-2011 s’est opposée au retour du président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire.

A lire aussi:

A l’annonce de la décision de la chambre de la cour pénale internationale, consacrant la liberté de déplacement de l’ancien président ivoirien et son filleul, une association de victimes a donné de la voix. En conférence de presse dans la commune de Yopougon, réputée pro-Gbagbo, cette association, par la voix de son président, dit niet au retour de l’ancien chef d’Etat et son ministre de la jeunesse en terre ivoirienne.

« Le collectif des victimes de Côte d’Ivoire (CVCI) « informe (…) de son opposition énergique, quant à une quelconque désignation de l’Etat de Côte d’Ivoire (…) pour accueillir Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sur son sol en exécution de la décision du 28 mai 2020 de la Chambre d’Appel de CPI« , déclare-t-il.

Elle interpelle également la Cour Pénale Internationale sur ses dettes envers les victimes, la garantie de non répétition des actes de commission de crimes de masse, un environnement de justice et de paix envers l’ensemble des populations ivoiriennes » et « sur la nécessité évidente de casser la décision d’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ».

Un nouveau procès!

Le collectif des victimes de Côte d’Ivoire (CVCI) appelle la CPI à ouvrir un nouveau procès devant une nouvelle Chambre, aux fins de satisfaire les besoins des victimes. Cette énergétique réaction des victimes survient au lendemain de la décision de la chambre d’appel de la CPI, qui lève les restrictions imposées au « Woody de Mama » et au « Général de Rue ».

1 commentaire
  1. Isidore dit

    Je veux la libération de Laurent Gbagbo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus