Côte d’Ivoire – Présidentielle : Mabri Toikeusse plébiscité par les parents de Robert Guei

Remercié du gouvernement ivoirien en mai dernier, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mabri Toikeusse, précise au fil des jours ses ambitions politiques de haut niveau.

A lire aussi:

A la suite de son éviction de l’équipe dirigeante de la Côte d’Ivoire, l’ancien ministre Mabri Toikeusse a été convoité par certaines écuries politiques du pays dont le veux parti, le PDCI. Cependant, même si l’homme n’a pas précisé clairement ses ambitions présidentielles, il est un secret de polichinelle que Mabri souhaiterait briguer la magistrature suprême en Côte d’Ivoire. Le président de l’UDPCI avait manifesté son mécontentement lorsque le Premier ministre Amadou Gon avait été choisi par le RHDP pour être le candidat du parti à la présidentielle de 2020.

Cette réaction a mis en exergue les véritables intentions de l’ancien ministre. Se consacrant désormais à son parti et, dans le but de se positionner,  Mabri effectue plusieurs tournées à travers le pays et s’est rendu vendredi, à Gouéssésso, village maternel de feu le Général Robert Guei, ancien Chef d’État ivoirien, fondateur et premier Président de l’UDPCI. « J’ai invité la chefferie et l’ensemble des populations à prendre une part active dans le processus d’identification et de renouvellement de liste électorale en-cours », a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Mabri indique qu’il a reçu la bénédiction des parents du feu général Guei, le soutien et les encouragements de la population de Gouéssésso. Des pas de l’ancien chef de la diplomatie de Côte d’Ivoire qui précisent de plus en plus son intention de candidater pour remplacer Alassane Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus