Côte d’Ivoire: Amon Tanoh donne des cours d’émergence économique à Ouattara (vidéo)

L’ancien chef de la diplomatie ivoirienne, Marcel Amon Tanoh, a fait part de sa notion d’émergence économique d’un pays. Pour l’ex-cadre du PDCI, l’émergence n’est pas en fonction des critères des institutions de Bretton Woods.

A lire aussi:

Marcel Amon Tanoh, ex-ministre ivoirien des Affaires étrangères, décline sa conception de la notion d’émergence économique. Rejetant l’idée d’une considération en fonction de des critères macroéconomiques, des critères de la banque mondiale et du Fonds monétaire, qui décident que tel pays est émergeant quand le taux de croissance est de tant, quand le ratio est de tel PIB, le diplomate ivoirien évoque un progrès social inclusif partagé.

Dans cette nouvelle séquence de Les yeux dans les yeux, je vous livre ma conception de l'émergence. Je retrace également le parcours idéologique qui a forgé mon engagement quotidien pour la justice sociale.

Dans cette nouvelle séquence de Les yeux dans les yeux, je vous livre ma conception de l'émergence. Je retrace également le parcours idéologique qui a forgé mon engagement quotidien pour la justice sociale.

Publiée par Marcel Amon-Tanoh sur Mardi 2 juin 2020

« Pour moi, l’émergence, c’est le progrès social inclusif partagé. En ce moment-là, l’émergence a du sens. La justice sociale, c’est quelque chose qui a marqué ma vie et qui continue à rythmer mon action politique. Moi, mon grand combat, c’est la justice, l’équité. J’estime qu’une justice sociale, c’est quelque chose d’important », explique-t-il.

Démissionnaire du gouvernement du Premier ministre, Gon Coulibaly, Amon Tanoh est perçu comme un sérieux candidat à la présidentielle de 2020. Officiellement, cet ancien chef de cabinet du président Alassane Ouattara n’a clairement pas annoncé sa candidature.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus