Coronavirus : Simone Gbagbo salut le travail du Béninois Valentin Agon et des chercheurs africains

Après deux mois d’âpres luttes pour stopper la progression du Coronavirus en Côte d’Ivoire, l’ancienne Première dame du pays, Simone Gbagbo, a félicité le gouvernement et tous les Ivoiriens. Elle a ensuite exprimé toute sa confiance en la capacité de son pays et de l’Afrique à trouver un moyen d’en finir avec cette pandémie.

A lire aussi:

« Depuis un peu plus de 2 mois, notre pays est confronté à la grave crise sanitaire liée à la pandémie de la COVID-19. Je voudrais, d’emblée, féliciter une fois de plus toutes celles et ceux qui œuvrent au quotidien pour nous éviter la catastrophe sanitaire que nous craignions tous », a indiqué Simone Gbagbo dans un message rendu public par Yeclo. L’ancienne Première dame a salué le courage et la détermination de tout le monde dans cette crise et a réitéré sa ferme conviction que son pays et l’Afrique sont capables de trouver le moyen de combattre efficacement le virus, car selon elle, « nous devons surtout y percevoir l’opportunité offerte aux Ivoiriens, et aux Africains de trouver, dans leurs ressources propres, des solutions locales à cette pandémie et à toutes les autres crises qui peuvent survenir ».

« Nous devons féliciter et encourager nos chercheurs et leur recommander d’être irréprochables dans leurs démarches scientifiques. Ils sont scientifiquement aussi bien formés que n’importe quel autre chercheur dans le monde. Nous devons, en Afrique, manifester une volonté politique plus forte, accorder à la recherche locale, de plus grands moyens, en promouvoir, soutenir et même défendre les résultats ».

Simone Gbagbo a profité du sujet pour saluer le travail de plusieurs chercheurs africains, qui ont proposé des produits contre la maladie pneumonique. « Je tiens à dire ma fierté et mon admiration aux chercheurs ivoiriens, qui ont déjà des propositions de solutions sorties de leurs laboratoires. Je salue le Docteur Jérôme MUYANGI, dont les recherches sur la plante « Artemisia » ont permis à l’Institut Malgache de Recherches Appliquées (IMRA) de créer le Covid-Organics, qui est aujourd’hui la pierre angulaire de la lutte contre la COVID-19 à Madagascar. Je pense aussi au Professeur béninois, AGON Valentin, inventeur de l’Apivirine, aujourd’hui proposé comme remède contre le Coronavirus », a-t-elle indiqué.

1 commentaire
  1. simonpohin dit

    Si cette femme pouvait se taire pour une fois.pour qui se prent elle? Si au moins savoir qu’elle appartient au passe ténébreux de ce continent.femme de dictateur et personne,qui se croit indispensable.qu’elle la boucle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus