Coronavirus : le Nigéria fait une découverte révolutionnaire et attend l’approbation

Dans cette course ardente pour l’élaboration d’un remède contre le Coronavirus, le Nigéria explore la piste locale, et pourrait même arriver à une découverte révolutionnaire dans la lutte contre la pandémie.

A lire aussi:

Après avoir validé plusieurs produits à base de plantes, proposés par des chercheurs du pays, le Nigéria a réussi à mettre au point, à travers un groupe de chercheurs, un produit local. Selon le vice-chancelier de l’université, le professeur Ganiyu Olatunde, le groupe de chercheurs de l’université a mis au point une herbe COVID-19 préventive, de traitement et de gestion étiquetée, OOU-Anjo Anti-COVID-19. Ce produit a été déposé auprès de l’Agence nationale pour l’administration et le contrôle des aliments et drogues (NAFDAC), pour approbation et pourrait être une découverte majeure dans cette lutte, s’il est approuvé.

«Notre université est l’une des principales universités qui se consacrent à la recherche sur la pandémie de COVID-19 et en partenariat avec Anjo, l’un de nos principaux partenaires efficaces en phytothérapie. Nous avons été en mesure de produire un anti-COVID-19 sirop à base de plantes que nous avons soumis à la NAFDAC pour approbation », a déclaré le professeur Olatunde. Il a ajouté que le produit « a suivi tous les protocoles nécessaires que vous pouvez avoir pour essayer de produire un sirop à base de plantes. C’est un effort conjoint d’Anjo et du Département de recherche en médecine Olabisi Onabanjo de cette université.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus