Bénin: un ghetto installé au cœur de la cité Arconville démantelé par la police

Les éléments de la police républicaine du commissariat central d’Abomey-Calavi ont démantelé, en début de semaine, un ghetto implanté au cœur de la cité Arconville.

A lire aussi:

Les éléments de la police républicaine sont déterminés à mettre, hors d’état de nuire, tous les délinquants primaires, opérant dans la cité-dortoirs d’Abomey-Calavi.

Dans ce cadre, ils ont lancé, depuis un moment, une vaste campagne de démantèlement de ghettos. Ainsi, en début de cette semaine, les éléments du commissariat central d’Abomey-Calavi ont démantelé un ghetto implanté au cœur de la ville, dans la cité Arconville, précisément en face du bar dénommé Jackpot à Abomey-Calavi.

L’opération, conduite par Jules Patipé, a permis d’interpeller le sieur Hounyè Épiphane, conducteur de camion poids lourd âgé de 29 ans et vivant au quartier Gbodjo.

Il serait le cerveau d’une bande de malfrats. Une perquisition à son domicile a permis aux forces de l’ordre de saisir une importante quantité de chanvre indien. Il sera présenté, au cours de cette journée, au procureur de la république près le tribunal de première instance de première classe d’Abomey-Calavi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus