Bénin: testé positif à la Covid-19, le Directeur du Samu raconte sa mésaventure

La Covid-19 n’épargne personne. Même le personnel de la santé, malgré les mesures de protection, est touché. C’est le cas du Directeur du Service d’Assistance Médicale et des Urgences du Bénin (Samu-Bénin), Eugène Zoumènou, testé positif. Dans un entretien accordé à Frissons radio, ce mardi 30 juin 2020, le médecin raconte son expérience et appelle au respect des gestes barrières.

A lire aussi:

Il était loin de penser qu’il tomberait dans les mailles du Coronavirus; mais il a été face à la réalité. Le Directeur du Samu-Bénin, Professeur Eugène Zoumènou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est infecté et sous traitement comme les autres patients. « Nous prenons beaucoup de précautions. Mais le risque zéro n’existe pas, il y a toujours un peu de doute », a-t-il déclaré.

Selon ses dires, il a été sûrement infecté le jour où il a rendu visite à un patient non encore dépisté, dont le test s’est finalement révélé positif. « Il s’agissait de la visite à un patient grave, mais qui n’était pas encore diagnostiqué. Dès que je suis entré dans sa chambre, à la clinique, je suis resté juste pour lui expliquer que l’équipe viendrait le prélever, de ne pas s’inquiéter parce qu’il était très anxieux. Le prélèvement de ce patient s’est révélé positif », a confié Eugène Zoumènou à Frissons radio.

La manifestation des signes dans son cas

Selon le Directeur du Samu-Bénin, les signes de la Covid-19 ont commencé chez lui par une grippe banale. Après, s’en est suivie une irritation de la gorge, la toux, la fièvre, des maux de tête et des douleurs musculaires très importantes.

« Le test de diagnostic rapide (TDR) était négatif et le lendemain la PCR était positif. Moi, j’étais convaincu que j’avais les ressources immunitaires pour lutter contre cela. Je suis sportif, je n’ai pas de morbidité », Pr Eugène Zoumènou.

De sa position de patient, il s’est rendu compte que la situation était bien plus compliquée qu’il ne le pensait. « Dans la réalité, ça a été plus difficile que je ne m’y attendais. J’ai passé trois jours difficiles qui m’ont vraiment inquiété », a-t-il déclaré. Pour finir, le Directeur du Samu-Bénin a invité les populations au respect des gestes barrières, afin de se protéger, de préserver leurs proches; mais aussi les médecins, qui sont les plus exposés au virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus