Bénin – Polémique autour de l’élection de Bruno Fangnigbé: le recadrage de l’He Gbénonchi

L’élection du conseiller communal, Bruno Fangnigbé, au poste de Maire de la Commune de Djakotomey, a suscité des contestations au sein des conseillers et une frange de la population. Pour taire les rumeurs sur l’âge avancée de l’autorité communale, l’He Gérard Gbénonchi a expliqué les raisons du choix opéré par le parti UP.

A lire aussi:

L’élection de Bruno Fangnigbé, au poste de maire de la Commune de Djakotomey, relève de la volonté émise par les populations à travers leur vote. C’est du moins la justification apportée par l’un des responsables du parti Union progressiste, fils de la localité.

A lire aussi:   Bénin - Contrôle du gouvernement: Vlavonou explique ses difficultés

En effet, reçu sur une radio de la place, l’honorable Gérard Gbénonchi, membre fondateur de l’Union Progressiste et député à l’assemblée nationale, a estimé que le nouveau maire est non seulement un militant du parti, qui a bénéficié de la confiance de la population à travers le vote émis et qui est, par ailleurs, « un maillon important du parti à Djakotomey et c’est grâce à lui, si en 2019, le parti a pu rafler les trois sièges de députés dans la onzième circonscription électorale ». 

Pour le parlementaire, n’eut été le ralliement du maire contesté, le parti n’aurait jamais fait un score électoral pareil. « Le parti aurait fait autre chose que la population se serait soulevée contre nous. Pour rappel, à chaque fois que FANGNIGBÉ a porté une autre liste contre notre parti pour une élection, nous savons le poids politique qu’il fait et c’est à juste titre que les populations ont jeté leur dévolue sur sa personne« , a expliqué l’élu du peuple.

A lire aussi:   Bénin - Carte diplomatique: voici les dix ambassades maintenues par le gouvernement
A en croire l’honorable Gérard Gbénonchi, le parti Union Progressiste est redevable au conseiller Bruno Fangnigbé. « L’ingratitude n’est pas tolérée en milieu Adja. Quand quelqu’un te donne l’ascenseur, il faut le lui retourner. C’est comme cela que nous avons été éduqués. Djakotomey se sent fière et s’identifie à travers ce choix.« , martèle-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Bénin

Afrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus