Bénin : les anciens préfets créent le Conaprefh

A la faveur d’une Assemblée générale constitutive, tenue, ce vendredi 12 juin 2020, les anciens préfets ont porté, sur les fonts baptismaux, une association dénommée « Conseil National des Préfets Honoraires ».

« Défendre les intérêts moraux et généraux de ses membres et du corps préfectoral; créer et resserrer les liens d’amitié entre tous ses membres, d’une part, et avec ceux en fonction, d’autre part; procéder à toutes recherches et études de nature à améliorer l’efficacité de l’administration territoriale en vue de contribuer à assurer son rayonnement dans l’intérêt de l’Etat et des administrés; contribuer utilement aux grands débats sur le rôle de l’État et les missions de ceux qui en sont les représentants; développer un véritable réseau d’entraide et de solidarité entre ses membres». Ce sont, entre autres, les objectifs qui sous-tendent la création du Conseil national des préfets honoraires (Conaprefh) du Bénin.

Pour Moukaram Badarou, ancien préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau et président du comité d’organisation, les Préfets honoraires trimbalent une riche expérience avec une bonne connaissance des réalités de leur territoire de compétence. A ce titre, poursuit-il, individuellement ou collectivement, ils représentent une somme d’utilité qui doit constamment être capitalisé au profit du pays. « Pour qu’il en soit ainsi, il est nécessaire de se donner la main, de se tenir et de se soutenir, de s’organiser en une structure de solidarité agissante et de se mettre à disposition en cas de besoin pour d’éventuelles contributions pour des avancées au niveau de l’administration territoriale », a-t-il souligné.

A travers ce creuset, les anciens préfets veulent continuer à se rendre utiles au corps préfectoral et à tout ce qui a trait à l’administration territoriale et au renforcement de la décentralisation en cours au Bénin.

Composition du bureau dirigeant

Après l’adoption des statuts et règlement intérieur de l’Association, les congressistes ont procédé à la mise en place d’un bureau dirigeant de cinq membres, qui se présente comme suit :

Président : Moukaram Badarou, ancien préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau
Vice-président : Gervais Sékou, ancien préfet des départements de l’Atacora et de la Donga
Secrétaire général : Épiphane Quenum, ancien préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral
Trésorier général : Corentin Kowé, ancien préfet des départements du Mono et du Couffo
Secrétaire à l’organisation : Sébastien Chabi, ancien préfet des départements du Zou et des Collines.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus