Bénin: le Préfet de l’Alibori fait le point des affrontements survenus à Malanville

Le Préfet du département de l’Alibori, Mouhamadou Moussa, s’est prononcé sur les violents affrontements entre peulhs et agriculteurs, survenus à Malanville. Au micro de Frissons radio, l’autorité préfectorale a présenté le point de la situation.

A lire aussi:

Le calme est de retour à Guéné et Goungoun dans la commune de Malanville. Après l’affrontement entre peulhs et agriculteurs, qui a fait plusieurs morts, le Préfet Mouhamadou Moussa rassure. « La police républicaine avec les chefs villages sont en train de faire le tour des hameaux pour faire revenir le calme. Je crois qu’avec ce que nous avons eu comme information, le calme est revenu », a-t-il fait savoir.

Selon les dires du Préfet, cet affrontement, qui s’est étendu au-delà du samedi 30 mai, a fait au total 09 morts. Après un premier affrontement du samedi, parti d’un malentendu entre un agriculteur et un peulh, un autre affrontement a été enregistré, le mercredi. « Mercredi, nous avons appris que les populations de Guéné et Goungoun voulaient réagir au motif que les peuhls seraient allés brûler leur champ. Dans ces nouveaux affrontements, nous avons encore enregistré un décès dans le rang des peuhls », a précisé le Préfet.

1 commentaire
  1. zeni Atrech Atrech dit

    E Z N

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus