Bénin – Contentieux électoral: l’UP récupère deux sièges à Dassa-Zoumè

Saisie d’un recours en invalidation de sièges, la cour suprême, suite à une décision rendue, ce mardi 2 juin 2020, a attribué deux sièges complémentaires au parti Union Progressiste, dans la Commune de Dassa-Zoumè.

A lire aussi:

Dans la Commune de Dassa-Zoumè, le parti Bloc Républicain a perdu deux sièges en faveur du parti Union Progressiste. C’est du moins la décision rendue ce mardi par le juge des contentieux de la cour suprême, suite à un recours déposé sur sa table.

En effet, lors de la déclaration des résultats des élections communales et municipales de 2020 par la Commission électorale nationale autonome, 12 sièges ont été attribués au parti Union Progressiste, 12 sièges au parti Bloc Républicain et 1 siège au parti des Forces cauris pour Un Bénin émergent. Un décompte de sièges que n’avait pas accepté le parti du président Bruno Amoussou.

Dès lors, dans la communication du nombre de sièges à la Cena, le coordonnateur d’arrondissement de Dassa 2 a commis une erreur dans les chiffres. Erreur qu’il a d’ailleurs lui-même reconnue par la suite. Saisie de ce contentieux, la cour suprême, dans une décision rendue, ce mardi, a rétabli le parti « Baobab » dans ses droits.

Le Bloc Républicain perd donc deux sièges et se retrouve à 10 sièges et l’Union Progressiste sort désormais avec une majorité absolue de 14 sièges confortables, qui lui donnent la garantie de désigner la première autorité de la Commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus