Bénin – Contentieux électoral: le parti FCBE débouté dans ses prétentions par la cour

Le 7ème siège dans le cinquième arrondissement de Porto-Novo revient bel et bien au parti Union Progressiste. C’est du moins la décision rendue, ce mardi 2 juin 2020, par le juge des contentieux de la cour suprême, suite à un recours des FCBE, qui réclamaient ledit siège. 

A lire aussi:

Dans une décision rendue, ce mardi 2 juin 2020, la cour suprême a débouté le parti des Forces cauris pour un Bénin émergent dans l’une de ses prétentions sur la répartition des sièges dans le cinquième arrondissement de Porto-Novo.

En effet, après la répartition des sièges par la Commission électorale nationale autonome, les responsables du parti « cauris » ont formé un recours contre le 7ème siège attribué au parti Union progressiste, dans le 5ème arrondissement de Porto-Novo. La requérante, dame Chakirou Laï Rosmonde Lawani du parti Fcbe, estime que ce siège revenait de droit à leur parti.

Après examen du recours N°2020-27/CA1/ECM déposé à son secrétariat, le juge des contentieux de la cour suprême a débouté le parti FCBE dans ses prétentions et a confirmé l’Union progressiste dans ses droits.

Précisons que, dans la commune de Porto-Novo, c’est l’Union Progressiste qui vient en tête avec 17 sièges, contre 16 pour le Bloc Républicain. Le parti des Forces cauris pour un Bénin émergent s’est totalement noyé dans cette commune avec zéro siège.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus