USA: « Ils doivent être condamnés à mort », la pression monte après la mort de George Floyd 

Des manifestations de masse ont déclenché, à la suite de la mort d’un afro-américain non armé, George Floyd, étouffé par des officiers de police à Minneapolis. La pression commence à monter pour que les policiers coupables soient inculpés et emprisonnés.

L’État américain du Minnesota est en ébullition tout comme le reste du pays. Les organisations de défense des droits des Noirs dans la ville de Minneapolis sont montées au créneau pour réclamer que les policiers assassins de George Floyd soient arrêtés et inculpés. « Ce que nous avons vu était un lynchage public sans corde », a déclaré Leslie Redmond, présidente de la section de Minneapolis de l’Association nationale pour l’avancement des personnes de couleur (NAACP). « Assez, c’est assez. Nous avons fini de mourir », a déclaré Redmond à Al Jazeera. « Nous voulons les voir poursuivis. »

Dans des appels émotionnels sur les chaînes d’information américaines, la famille de Floyd a demandé justice. « Ces officiers, ils doivent être arrêtés en ce moment, les gens veulent la justice en ce moment », a déclaré, jeudi, à CNN, Philonese Floyd, le frère de George. « Ils doivent être condamnés et condamnés à mort », a-t-il ajouté. Bridgett Floyd, la sœur de George, a déclaré, mercredi, au programme Good Morning America de ABC que « ces gars-là doivent être mis en prison ». « Ils ont assassiné mon frère », a-t-elle ajouté.

1 commentaire
  1. agbagnon dit

    avec ces barbaries comment voulez vous que le terrorisme, s’arrête, et après c’est pour dire que les terroristes n’ont pas raison, un être humain une poule ou un coc qu’il faut étrangler comme ça, excusez moi, si c’était mon frère j’allais éventrer surtout ce policier qui a mis son genou ce monsieur,celui qui tu par l’épée doit mourir par l’épée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus