Trois ressortissants chinois assassinés en Zambie

En Zambie, trois ressortissants chinois ont été assassinés dans une usine de vêtements Blue Star dans la capitale Lusaka. Trois personnes soupçonnées dans cette attaque ont été interpellées par la police.

A lire aussi:

Le ministère zambien de l’intérieur a indiqué que trois citoyens chinois ont été assassinés dans le nord de Lusaka, niant pour l’heure, les mobiles de cet assassinat. En attendant de situer les responsabilités et faire la lumière sur un crime barbare, le ministre de l’intérieur, Stephen Kampyongo, a annoncé l’arrestation de trois suspects. En effet, l’une des personnes arrêtées avait fui vers la ville de Ndola, à quelque 310 km au nord de Lusaka, a déclaré la porte-parole de la police, Esther Katongo.

A LIRE AUSSI: Coronavirus : le ministre zambien de la santé testé positif

En Zambie, les relations sont tendues entre les chefs d’entreprises chinois et les employés zambiens. Ceux-ci auraient forcé des employés à dormir au travail pour arrêter la propagation du coronavirus. Ce qui est perçu comme une privation de liberté par les populations.

Dénonçant un crime crapuleux, Joseph Malanji, ministre zambien des affaires étrangères, a rassuré les investisseurs que le gouvernement ne tolérera pas l’anarchie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus