Scrutin communal du 17 mai : Ganiou Soglo se réjouit du boycott

Les Béninois étaient aux urnes, dimanche 17 mai, dans le cadre du renouvellement des conseils communaux et municipaux. En attendant de connaître le taux de participation officiel, les supputations vont bon train. Le pourcentage varie d’un camp à un autre, mais l’opposition y voit d’ores et déjà un faible taux.

A lire aussi:

« Bravo au vaillant peuple béninois pour le boycott de la mascarade électorale du 17 mai », a lancé Ganiou Soglo sur sa page Facebook dans la matinée de ce lundi 18 mai. L’ex-ministre de la culture sous Boni Yayi avait estimé, il y a peu, que « tenir les élections dans ces conditions ne garantit pas la survie des populations, au lendemain du scrutin ». Pour lui, participer à cette élection serait avalisé tout ce qui a été fait en amont. « Nous devons avoir en mémoire les vaillants compatriotes qui sont tombés sur les champs d’honneur pour que nous ayons la conférence nationale des forces vives, et aussi nos morts des 1er et 2 mai 2019, qui n’ont pas encore eu de sépulture pour le repos de leurs âmes », a-t-il renchéri, comme pour marquer son opposition à la tenue des joutes électorales.

A lire aussi:   Bénin : ce qu'il faut retenir de l'actualité de la semaine du 22 au 28 juin 2020

Au soir du scrutin, l’homme fait son constat et se donne raison. Ganiou Soglo félicite les populations pour s’être opposées à un hold-up électoral. Tout comme lui, plusieurs politiques et organisations avaient appelé au boycott du scrutin communal.

1 commentaire
  1. Wezepe5 dit

    Hàafofui

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Bénin

A lire aussi:   Bénin - Contrôle du gouvernement: Vlavonou explique ses difficultés

Afrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus