Risque d’une troisième guerre mondiale : la tension monte entre l’Iran et Israël

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a menacé, mercredi, dans un tweet, qui visait l’Iran, que quiconque menace son pays, sera détruit, rapporte le Jerusalem Post. Vendredi, le guide suprême iranien lui a répondu avec fermeté.

A lire aussi:

La guerre se déroule entre l’Iran et Israel sur Twitter. Alors que le guide suprême iranien, l’Ayatollah Ali Khamenei avait tweeté: «la Palestine sera libre. La solution finale. La résistance est un référendum », Netanyahu n’a pas attendu longtemps pour répliquer en martelant que quiconque menace Israël sera lui-même menacé. «Les menaces de Khamenei de mettre en œuvre la « solution finale » contre Israël rappellent le plan nazi de « solution finale » visant à anéantir le peuple juif», a déclaré Netanyahu. «Il devrait savoir que tout régime qui menace la destruction de l’État d’Israël fait face à un danger similaire», a-t-il ajouté.

Vendredi, Ali Khamenei est revenu en menaçant directement l’Etat hébreux en réponse à Netanyahu. Lors d’un discours prononcé à l’occasion de la journée d’Al-Qods » (Jérusalem en arabe), il a indiqué « qu’Israël ne survivra pas et sera éliminé ». « Le régime sioniste est une tumeur cancéreuse qui porte préjudice à cette région. Il sera sans aucun doute déraciné et détruit. Ensuite, la honte tombera sur ceux qui mettent leurs installations au service de la normalisation des relations avec ce régime », a-t-il averti dans un tweet, avant de poursuivre : « Le but de cette lutte est la libération de toutes les terres palestiniennes » et « le retour de tous les Palestiniens dans leur pays ». Les deux Etats ne se digèrent par et une seule étincelle pourrait déclencher un conflit qui finirait, à coup sûr, en une troisième guerre mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus