RDC: le premier vice-président de l’Assemblée nationale destitué

Le premier vice-président de l’UDSP, parti au pouvoir, a été destitué, suite à une plénière très mouvementée. Jean-Marc Kabund-a-Kabund, homme de main du président Félix Tshisekedi, n’est plus membre du bureau de la chambre basse congolaise.

La plénière très agitée dans la nuit du lundi au mardi a finalement abouti à la destitution de Jean-Marc Kabund, premier vice-président de l’Assemblée nationale. Suite à une pétition initiée par l’élu de l’opposition, Jean-Jacques Mamba, la chambre basse a voté sa destitution avec 289 voix pour, 17 contre et 9 abstentions.

A LIRE AUSSI: RDC – Programme des 100 jours: un ministre de Félix Tshisekedi perd son immunité

En effet, l’affaire remonte à l’organisation d’un Congrès pour légitimer la prolongation de l’état d’urgence décrété par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Pour avoir pris position contre l’organisation dudit congrès, le président intérimaire du parti présidentiel a essuyé de vives critiques, venant de l’opposition comme de son propre camp politique.

A LIRE AUSSI: RDC: le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi devant le tribunal le 11 mai

Dans la foulée, le député de l’opposition, qui a lancé la pétition, a été arrêté par la police pour faux et usage de faux en écriture pour une signature sur sa pétition qui aurait été usurpée. Au parlement, plusieurs voix se sont levées pour dénoncer l’intrusion de la police dans les affaires parlementaires et exiger sa libération sans condition.

Vers un divorce FCC-Cach?

Cette destitution, qui fait perdre un poids lourd à Félix Tshisekedi dans le bureau de la chambre basse, pourra créer une crise de confiance entre les deux alliés (Front commun pour le Congo de Joseph Kabila et le Cap pour le Changement de Félix Tshisekedi), qui se partagent le pouvoir en RDC. Depuis quelques mois, les cohabitations entre les deux camps deviennent de plus en plus difficiles. De sources concordantes, ce poste stratégique reviendra de droit à formation politique du président Tshisekedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus